09-03-2005 © LS
Voir aussi
infoligues
infoligues 6

Mots clés
|

Energie Ouest Suisse Holding mise sur la santé de ses employés

On assiste, depuis quelques années, à une évolution des notions de prévention, de promotion de la santé, de bien-être et d’amélioration de la vie au travail. Les employeurs qui soutiennent de telles démarches au sein des entreprises, constatent des effets bénéfiques saisissants : amélioration du moral des collaborateurs, plus grande motivation, diminution de l’absentéisme et augmentation de la productivité du personnel. Développer et soutenir un environnement de travail favorable à la santé des employés constitue un réel défi pour l’avenir d’une entreprise. EOS l’a bien compris et a demandé aux Ligues de la santé (LS) de l’aider dans cette nouvelle démarche.

La direction d’EOS fait le pas

Sur demande de la Direction des Ressources Humaines (RH) de l’entreprise EOS, l’Unité Mobile de Dépistage des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires (UMD) a effectué, en février 2004, un passage de six jours, testant cholestérol, glycémie, tension artérielle, poids/taille (BMI), indice de masse graisseuse, monoxyde de carbone et proposant bilans et conseils santé. 114 personnes ont participé au dépistage, soit 54.3 % du personnel. A la suite de cette prestation, un rapport global et anonyme a été transmis à la Direction des RH, présentant une « photographie santé » du personnel de l’entreprise. Une réflexion entre la direction des RH et les LS a conduit au développement du projet « La santé autour de l’assiette ».

« La santé autour de l’assiette »

Le personnel des LS a animé six ateliers sur deux semaines. Ils se sont déroulés autour d’un « banquet sandwiches », préparé par un traiteur respectant le label Fourchette Verte*. Chaque atelier portait sur un thème bien précis, soit « Gérer mon stress au quotidien », « Mes lunches et repas vite faits », « Mon dos me parle », « Je me bouge au quotidien » et « La fumée passive et moi ». Vu son succès l’atelier sur l’alimentation a dû être dédoublé. Entre 15 à 22 personnes ont profité chaque jour de différents mets préparés autour d’animations de type « partage de savoirs ». Les participants ont apprécié la forme « repas et animation ». Ils ont été convaincus de l’intérêt d’une démarche de promotion de la santé au travail, ce qui a provoqué d’autres demandes d’interventions.

Pour une action adaptée à chacun

Ce projet a été construit autour des principes suivants:
-    s’adresser à tous les employés sans discrimination ;
-    tenir compte des besoins et des préférences de chacun ;
-    présenter l’ensemble des thèmes de santé et leur interdépendance ;
-    tenir compte des différents rythmes et fonctions des employés de l’entreprise ;
-    favoriser l’émergence d’une véritable politique en matière de santé au sein de l’entreprise.

Une action qui sort des murs d’EOS et qui continue

La chaîne lausannoise TVRL a suivi le projet, qu’elle a jugé novateur au sein d’une entreprise. Un article a été publié dans le journal de l’entreprise et, à la satisfaction des collaborateurs d’EOS, des informations santé sont proposées mensuellement sur Intranet. Plusieurs employés ont poursuivi la démarche entre midi et deux heures et ont désiré qu’une monitrice de « Walking » leur donne un cours hebdomadaire. Celui-ci débutera en février 2005.

Une démarche d’avenir

Si la promotion de la santé en entreprise n’en est qu’à ses débuts, elle présente un fort potentiel de développement dans le contexte professionnel actuel. La vie au travail est un moment idéal pour stimuler les ressources personnelles et favoriser des comportements utiles à la santé. Employeurs et employés ont tout à y gagner.

Nous pouvons relever que la volonté de la direction d’EOS à apporter une contribution à l’amélioration de la qualité de la vie au travail est à l’origine de la réussite de cette expérience. Nous encourageons de telles démarches de promotion de la santé en entreprise et continuons à les développer.

Nicole Baudat
Promotion de la santé en entreprises