Tout comprendre de l’assurance maladie suisse en 5 points

À un moment ou à un autre de sa vie, chaque homme affronte de diverses maladies. Pour retrouver une pleine forme, les soins médicaux deviennent alors indispensables. Toutefois, selon la gravité de la pathologie, un budget ordinaire peut ne pas suffire à couvrir tous les frais. C’est pour cela qu’une assurance maladie se révèle toujours comme la meilleure solution. Dans le système sanitaire suisse, cela constitue même une obligation. Pour vous permettre de mieux comprendre et choisir votre assurance, vous trouverez tout le nécessaire ici en 5 points.

L’assurance maladie suisse : que couvre-t-elle ?

Pour commencer, retenez déjà que l’assurance maladie représente un système mis en place pour assurer les individus et les familles face à des risques financiers en cas de maladie. En Suisse, elle est communément appelée « assurance de base » et est soumise à la loi sur l’assurance santé (LAMal).

Elle demeure obligatoire pour tout citoyen suisse et tout travailleur étranger résident en Suisse. Si vous disposez d’un permis de travail de plus de 3 mois (permis B, L ou C), alors ceci vous concerne aussi. De même, ceux qui ne travaillent pas, mais vivent en Suisse (les membres de la famille des travailleurs par exemple) doivent également souscrire à l’assurance maladie LAMal. Cette dernière vous met à l’abri du manque d’argent en cas de maladies.

N’hésitez donc pas à contracter à la meilleure assurance maladie pour vous et votre famille. En bref, voici les principaux cas qu’elle couvre :

  • Les traitements reçus et les médicaments prescrits par le médecin ;
  • Les frais de traitement de l’hôpital en division commune ;
  • Les frais de maternité et d’autres prestations (vaccins, soins à domicile, etc.).
  • L’assurance maladie ne couvre pas les traitements dentaires sauf les problèmes lourds de la mastication et quelques rares exceptions. De même, les soins d’optique ne sont pas totalement remboursés. Il est donc important de bien vous renseigner avant de souscrire à une formule afin de maitriser toutes les modalités. Ou mieux, utilisez un comparateur assurance suisse pour obtenir la meilleure offre.

Qui est concerné par l’assurance maladie suisse ?

assurance maladie suisse

De manière générale, la loi fédérale suisse règlementant le régime de l’assurance maladie de base s’applique à toutes les personnes résidant en Suisse.

Mais de façon particulière, elle concerne les citoyens suisses, les étrangers qui travaillent sur le territoire et la famille de tous les résidents.

Elle s’impose également aux frontaliers. Cette catégorie regroupe deux types individus à savoir :

  • Les ressortissants fiscaux qui habitent en France, mais qui travaillent en Suisse
  • Les personnes titulaires de pensions ou de rentes suisses, mais qui habitent à l’étranger
  • L’assurance maladie suisse devient obligatoire dès la naissance de l’enfant ou dès le premier aménagement stable sur le territoire Suisse. Pour ce qui concerne les délais, les personnes étrangères doivent souscrire à une assurance maladie entre leur arrivée en Suisse et 3 mois après. Elles devront ensuite apporter la preuve du contrat et de leur affiliation à l’Office cantonal de Suisse dans le même délai.

Comme expliqué déjà, la loi sur l’assurance maladie s’applique à tous les individus. Toutefois, il y a quelques cas d’exceptions à cette obligation. Il s’agit de :

  • Les personnes qui résident en Suisse, mais qui exercent une activité lucrative à l’extérieur du pays 
  • Les étrangers qui doivent rester sur le territoire pour une période de moins de deux ans 
  • Les membres de missions diplomatiques et ceux qui jouissent des privilèges en vertu du droit international 
  • Les individus avec un état de santé très mauvais

L’assurance maladie suisse : combien coûte-t-elle ?

Pièces De Monnaie, Monnaie, Investissement, AssuranceLa plupart du temps, les couvertures offertes par les assurances demeurent les mêmes, peu importe l’agence. Au moment de souscrire auprès d’une caisse d’assurance maladie, vous noterez juste une différence au niveau des frais.

Ceci se justifie souvent par les services proposés (le tiers payant notamment). C’est pour cela que vous devez comparer les diverses offres afin de trouver l’assurance la moins coûteuse.

Le coût total de l’assurance maladie suisse (LAMal) s’évalue en fonction de trois facteurs essentiels. Il s’agit de :

  • La franchise annuelle : elle représente les frais de santé que vous pouvez prendre à votre charge durant l’année à venir. Le montant total dépendra du type de contrat avec la compagnie d’assurance.
  • Pour les enfants, la franchise annuelle maximum est de 700 francs suisses, et pour les adultes, elle varie entre 500 et 2500 francs suisses 
  • Le montant de la prime d’assurance maladie : elle varie aussi en fonction de la formule et du type de couverture. Elle dépend entre autres du montant de la franchise annuelle, de votre âge (moins de 18 ans, entre 18 et 25 ans, plus de 25 ans), et de votre commune 
  • La quote-part : c’est une participation supplémentaire que chaque assuré doit payer. Elle est estimée à environ 10 % des frais remboursés par la compagnie dans l’année (700 francs suisses au maximum pour les adultes et 350 francs suisses pour les enfants).

Comment bien choisir son assurance maladie suisse ?

Simulateur, Calcul, Assurance, Finances, ComptabilitéAvant de souscrire auprès d’une caisse maladie, vous devez d’abord définir vos besoins en matière de santé. Ensuite, vous pourrez tenir compte des avantages liés à chaque compagnie. Pour vous aider dans votre choix, voici quelques critères simples :

  • Le montant des primes : il varie selon chaque caisse maladie et les services proposés. Comparez les différentes offres pour trouver les primes les plus attractives 
  • La qualité des prestations : ici, vous devez vérifier le délai de remboursement, la disponibilité de l’assureur et la transparence des informations sur le contrat 
  • Le modèle de l’assurance : vous disposez du choix entre une assurance traditionnelle ou alternative (avec des économies plus importantes) 
  • La valeur de la franchise annuelle : plus elle est élevée, plus les primes mensuelles sont basses.

L’assurance maladie suisse : comment procéder pour la résilier ?

L’autre avantage de l’assurance est que vous pouvez la résilier afin d’opter pour une formule plus intéressante. Mais avant, vous devez attendre la sortie des nouveaux tarifs de la prime d’assurance, généralement à la fin du mois d’octobre de chaque année. Vous aurez ensuite jusqu’au 30 novembre pour résilier votre contrat. Si vous aviez choisi la franchise la plus basse (300 francs suisses), vous pourrez résilier votre assurance avant le 30 novembre et avant la fin juin.

Pour ce qui concerne l’assurance complémentaire, vous pourrez la résilier en septembre de chaque année. En effet, elle ne repose pas sur le droit fédéral comme la LAMal, mais plutôt sur le droit privé. Par conséquent, les termes de résiliation et les délais varient.